lundi 7 avril 2014

49


Il fut un temps où, paraît-il, on m'appelait la Chinoise.


8 commentaires:

  1. Si j'ai bien compris, c'est le moment de s'écrier : "Bon anniversaire, Florence !"
    Bref, c'est la vie (à Zems) qui passe…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci merci, cher George, car tu as bien compris !
      Oui elle passe, et bée, erre tôt...

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Merci beaucoup, cher Joël, pour ces instants de fantaisie absurde, toujours bienvenue...

      Supprimer
  3. L'anniversaire de Florence, on dirait un titre d'un roman un peu hussard des années cinquante avec des filles en imperméable beurre frais qui sortent de la rue Saint-Guillaume et montent dans des cabriolets conduits par des écrivains qui ressemblent à Maurice Ronet. Elle ont des lunettes de soleil, des fichus Hermès et des idées sur l'amour et l'Indochine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, cher Jérôme. Je n'ai qu'à fermer les yeux pour me glisser discrètement dans ce beau roman et me retrouver rue Saint-Guillaume.

      Supprimer
  4. L'anniversaire de Florence, on dit que c'est aussi le titre d'un film que Rohmer n'a pas eu le temps de tourner.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Décidément, m'inviter dans un roman un peu hussard, dans un film éternellement en devenir de Rohmer, vous vous êtes donné le mot pour me faire plaisir.

      Supprimer