mardi 7 avril 2015

50



Cela fait deux ans, presque jour pour jour, que j'ai commencé ce blog, avec La lune, le temps, la rencontre et le rêve. 275 posts plus tard, alors que j’atteins sans trop y croire ce bizarre 50, voici, chers amis et lecteurs, en guise de bougies, cinquante lumières dans le temps croisées ici et qui, de Clermont-Ferrand à Paris, de Manosque à Rouen, de l'Italie à la lune, ont accompagné mes rêveries et vagabondages. Merci pour votre fidélité. Je vous embrasse.

* * *

"Adulte ? Jamais. Jamais : comme l'existence
qui ne mûrit pas, reste toujours verte,
de jour splendide en jour splendide."

Pier Paolo Pasolini, Rome 1950. Journal intime

6 commentaires:

  1. Le fantôme, bientôt.8 avril 2015 à 15:08

    Cinquante photos dans la vie d'une femme

    RépondreSupprimer
  2. Voilà qui ferait, cher fantôme, un bien joli titre.
    Fantôme, bientôt, vraiment... ?

    RépondreSupprimer
  3. Cinquante nuances de swag !!! continuez, j'adore.
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  4. Merci du compliment, cher Gitan !
    On va essayer, on va essayer...

    RépondreSupprimer