vendredi 29 janvier 2016

Gelati (2)








"L'Homme de Rio ? C'est Tintin. Le vrai Tintin. Le merveilleux Tintin. Tintin l'incassable. Le gentil Tintin. Tintin au grand cœur. Tintin aux pieds rapides. Tintin à bout de souffle. Tintin c'est Bébel : on s'en doutait. Milou, c'est Françoise Dorléac. Comme dirait Henri Jeanson et comme se garderait bien de le dire Daniel Boulanger : elle a du chien. Un chien qui aurait beaucoup du chat. Elle est délicieuse, cocasse, adorable. Et il y aussi un professeur que l'on croit farfelu (mais non); les Dupont-Dupond métamorphosés en tueurs de la Haute-Amazonie ; il y a du trésor, de la femme fatale, du pain de sucre et du copacabana, de la flèche empoisonnée et du revolver-sarbacane, de l'alligator et du Matto Grosso. Tout ce qu'on aime."

Jean-Louis Bory (Ombre vive)

4 commentaires:

  1. Merci de m'avoir donné envie de revoir cet allègre chef d'oeuvre...je l'ai revu hier en compagnie de mes 2 filles, 14 et 7 ans, le charme juvénile de ce film agit sur toutes les générations!
    Françoise Dorléac est merveilleuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis bien contente, cher Matthieu !

      Supprimer
  2. Oui, comme d'habitude, chère Florence, votre choix est excellent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, cher Promeneur, de votre compliment !

      Supprimer