mardi 31 décembre 2013

Les platanes du temps


Lumière dorée de soleil d'hiver. C'est depuis le pays de Jean Giono, au pied de la Montagne de Lure, que je souhaite à mes amis et lecteurs de Noël 69 à Clermont Ferrand une excellente année 2014.


Que cette année nouvelle soit, selon vos désirs, douce ou ardente, paisible ou passionnée, peut-être tout ça à la fois.
Sous le signe du sud
Sous le signe de l'espérance
Sous le signe du rêve
Sous le signe du temps
Qu'elle ait, pourquoi pas, la beauté calme et lumineuse d'un poème de Jérôme Leroy :

Ça se lève toujours à la fin
L'avenue en pente douce
Descend vers les années soixante
A chaque numéro insensiblement
Un détail entre les platanes
Indique le reflux du temps
L'avenue en pente douce
Descend vers l'estuaire bleu et or
On entend maintenant du twist
Un Tepaz respire par la fenêtre
Au troisième étage du 120
Et c'est une petite MG qui descend
L'avenue en pente douce
Bientôt l'estuaire bientôt le bleu et or
Les platanes du temps respirent
L'après-midi est si calme
Bientôt l'estuaire bientôt le temps
L'avenue en pente douce
Descend vers les années soixante
Ça se lève toujours à la fin.

Et pour terminer 2013 en musique, quelques notes venues d'encore un peu plus au sud, un peu plus à l'est.


2 commentaires:

  1. Auguri di buon anno anche a voi, Florence !
    Qu'elle vous soit douce et généreuse.

    RépondreSupprimer